Blog

Les Haïtiens vivant en Martinique stigmatisés.

DECLARATION

Ce mercredi 23 mars 2021, je viens de prendre connaissance avec stupéfaction à travers des photos que je viens de recevoir, d’une campagne de slogans anonymes peints sur les murs de Fort-de-France stigmatisant et accusant de graves méfaits, les Haïtiens vivant en Martinique.Il est possible que des martiniquais aient eu à se plaindre à divers titres d’originaires de Haïti, comme ils auraient pu se plaindre de Dominicains, Saint Luciens, Hexagonaux, Marabouts africains, etc.. Néanmoins, nous protestons contre ce déferlement de haine, en remarquant au passage que des membres d’autres communautés étrangères de notre territoire sont largement responsables de faits délictueux voire criminels sans que ces groupes bénéficient du même traitement.Nous retenons que, au-delà d’une très grande proximité culturelle et de relations fortes, la communauté haïtienne a généré du lien social, de l’économie sur notre territoire, et montre une grande disponibilité à s’investir dans des emplois délaissés par les martiniquais, certains de leurs entrepreneurs étant même pourvoyeurs d’emploi.Ce pays est malmené par l’histoire, et victime des vicissitude ses dirigeants et de criminels plus ou moins associés au pouvoir ou aux classes aisées, un régime corrompu soutenu implicitement par des interlocuteurs internationaux.Ceux qui connaissent Haïti, ses habitants et la qualité de leurs réalisations, dans des conditions parfois déplorables, savent que le peuple de cette nation connaît parfaitement les maux qui dévastent cette terre.Il réagit autant que possible, tout comme les médias et les intellectuels qui sont les premiers critiques à l’encontre des responsables de cette crise interminable provoquant l’exil de ceux qui composent aujourd’hui la diaspora haïtienne, présente de longue date en Martinique parmi d’autres territoires, migrants en quête de survie, de mieux-être, ou pour échapper à des menaces.A l’heure où l’on parle de mettre l’accent sur le rapprochement des peuples de la Caraïbe, à travers les échanges, la coopération formelle, et le développement de projets transversaux, je ne peux que protester contre les agissement des auteurs de ces attaques, et souhaiter que cela s’arrête ou a minima que les anonymes s’expliquent à ce sujet.

Yves Marie SERALINE

Les0696250764+596 696 250764

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *